Vossen
hero

News

Formation interne : sur le chemin de l’AFEST

L’AFEST, initialement FEST, est au départ une expérimentation nationale sur la Formation en Situation de Travail démarrée en 2016 par l’ANACT, la DGEFP et une partie des OPCA. Voici notre retour suite à l’accompagnement de deux entreprises adhérentes à OPCALIA et souhaitant tester cette « nouvelle » modalité pédagogique.

La formation en situation de travail, une nouveauté ?

Non en effet, la transmission de savoir ou savoir-faire entre collaborateurs existe bel et bien depuis toujours. Le fait d’apprendre en situation de travail également. Mais cela est difficilement traçable et valorisable en tant que formation car le plus souvent réalisé de façon informelle. L’expérimentation FEST a porté sur l’analyse de cette forme de transmission de savoir et savoir-faire et la mise en place d’actions sur le terrain. Concrètement, l’entreprise était accompagnée par un organisme extérieur missionné par un OPCA. Nous avons donc été chargés de mettre en place et d’encadrer l’Action de Formation en Situation de Travail, tout en apportant  un appui méthodologique et pédagogique.

En ce qui nous concerne, l’expérimentation au nom festif a tout de même été conduite avec un cahier des charges précis :

> Traçabilité de l’action de formation avec un minimum de formalisation (programme, temps, contenus, évaluations)

> Outillage des collaborateurs « formateurs internes »

> Aménagement de la situation de travail (et droit à l’erreur)

> Existence de séquences réflexives (afin d’apporter une réelle valeur ajoutée par rapport à la formation informelle, bien souvent non « conscientisée »)

La finalité de l’expérimentation était donc de déterminer les conditions qui différencieraient l’AFEST de l’informel et de l’apprentissage « sur le tas » (qui eux ne sont pas valorisables par l’entreprise et ses salariés). C’est dans la prise en compte de cette source d’acquisition de compétences et le fait de lui adjoindre le terme de « formation » que réside la nouveauté. L’AFEST est une réponse naturelle au besoin de développement de compétences spécifiques et à la nécessité croissante de s’adapter rapidement aux  changements.

Cela semble également être le prolongement logique du contexte technologique et législatif :

> Mutation technologique: le caractère stratégique de l’acquisition de compétences en situation de travail est renforcé par la nécessité d’adaptation permanente aux évolutions technologiques actuelles

> Réforme de la formation professionnelle : la définition d’une « action de formation » est élargie afin de pouvoir prendre en compte les formes de formation professionnelle émergentes et d’être au plus près des réalités terrain

Comment réussir une FEST ?

Lors de nos accompagnements, nous avons pu constater l’efficacité de ces actions de formations effectuées entre pairs. Un accompagnement externe régulier nous a par contre semblé incontournable afin de garantir les meilleures conditions à l’apprenant. Il est bien sûr impératif que l’organisation et l’encadrement soient favorables à la mise en place de ce type de formation. Comme pour toute autre action de formation, le respect du temps alloué (au formateur et à l’apprenant) et la bienveillance managériale sont primordiaux.

Au delà des ces aspects, en tant qu’organisme accompagnateur nous avons également veillé à conseiller et outiller les formateurs internes qui pour nous ont été les piliers garantissant la réussite des actions. Ces experts métier ont ainsi pu par exemple prendre connaissance des méthodes pédagogiques adaptées, co-construire les programmes, découvrir les 1ères notions d’apprenance, utiliser des trames en support de leurs formations (séquences pédagogiques, séquences réflexives, quizz etc.).

Suite à notre expérience, voici notre vision des conditions incontournables :

Processus formation en situation de travail

L’AFEST EN QUESTION

La FEST rebaptisée AFEST (Action de Formation en Situation de Travail) sera t-elle une modalité reconnue et encadrée par la Réforme de la Formation Professionnelle actuellement en cours ?

Si oui, quelles conditions seront posées ? Avec quel encadrement ?