Vossen
hero

News

L’AFEST, nouvelle modalité de formation professionnelle

Les bonnes conditions de la formation en situation de travail

L’AFEST, ou Action de Formation en Situation de Travail, digne héritière du compagnonnage et de la formation interne

 

Suite à une expérimentation nationale à laquelle nous avons participé, l’AFEST, Action de Formation en Situation de Travail, est désormais une modalité de formation professionnelle reconnue. En effet, la loi du 05 septembre 2018 « Liberté de Choisir son Avenir Professionnel » l’a instaurée comme modalité (au même titre que le stage dit « classique » dans un centre de formation pour simplifier). Voici un résumé du fonctionnement et des bénéfices pour les futurs « apprenants » et les entreprises qui utiliseront ce nouvel élément du plan de développement des compétences.

L’AFEST c’est quoi ?

Il s’agit de formation entre collaborateurs, sur le lieu de travail. Cette action de formation devra correspondre à la nouvelle définition d’une action de formation, c’est-à-dire être : « un parcours pédagogique permettant d’atteindre un objectif professionnel ».

L’AFEST sera encadrée (les modalités de mise en œuvre seront publiées par décret au mois de novembre 2018) et se distinguera de la formation « sur le tas ». Comme cela a été le cas pour l’expérimentation, la mise en œuvre se fera dans un cadre précis dont on connait déjà quelques contours :

  • La traçabilité de l’action de formation avec un minimum de formalisation (traces formatives : objectifs, contenus, évaluations)
  • L’outillage et l’entrainement pédagogique des collaborateurs « formateurs internes »
  • L’Aménagement de la situation de travail (et droit à l’erreur)
  • L’existence de séquences réflexives (afin d’apporter une réelle valeur ajoutée par rapport à la formation informelle, bien souvent non « conscientisée » et non traçable donc non « valorisable »)

Les avantages pour les salariés :

  • Le gap entre ce qui est vu en stage de formation classique et la mise en pratique ou réalité du terrain est aboli
  • Intégration et/ou acquisition des compétences plus rapide, au bon moment, au bon endroit
  • Amorce d’une appétence pour la formation pour les salariés ayant le moins accès à la formation continue ou réfractaires au stage classique assimilé au système « scolaire »
  • Améliore la qualité au travail, permet de valoriser et fédérer les équipes
  • Acquisition par ce biais de compétences transférables et de préparer tout ou partie de certifications

Les avantages pour les entreprises :

  • Prise en charge des temps de transmission de savoirs entre collaborateurs dans l’entreprise
  • Organisation de la sauvegarde du savoir-faire
  • Réponse aux besoins spécifiques de formation et à la nécessité d’adaptation permanente aux évolutions technologiques actuelles
  • Réponse à l’obligation de développement des compétences / employabilité des salariés
  • Amorce de nouvelles pratiques managériales (le travail et donc les pratiques sont analysés)
  • Valorisation de la Marque Employeur

Le décrets précisant les conditions de mise en œuvre n’étant pas encore publiés, on peut estimer que le démarrage de ces actions aura lieu en janvier 2019.

Nous relayons les informations sur notre compte Twitter @1000_et_1, rejoignez-nous pour être informés en continu…

Poster un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. *